Grande Cause du Quinquennat : lutte contre les violences sexistes et sexuelles

Au bureau, à domicile, dans les transports en commun, à l’école… Les femmes, quel que soit leur âge, sont exposées ou victimes de violences sexistes et sexuelles dans différents contextes, divers lieux. Ces violences, intolérables, sont interdites et punies par la loi.

Aujourd’hui, dénoncer ne suffit plus : il faut désormais changer les comportements.

La campagne « Réagir peut tout changer » vise à mobiliser l’ensemble de la société française car chacun est concerné et doit se sentir concerné. Et plus particulièrement l’entourage, plus ou moins proche, et les potentiels témoins : il peut s’agir de la famille, des amis, des collègues, des personnes exposées à une scène de violence et/ou ayant eu connaissance de violences.

Les 4 spots de la campagne illustrent la diversité des cas selon la forme de violence (sexistes ou sexuelles, verbales ou physiques) ou le lieu (sphère privée, sphères professionnelle et scolaire, ou encore espace public).

« Réagir peut tout changer » s’inscrit dans le cadre de la Grande cause du quinquennat dédiée à l’égalité entre les femmes et les hommes.

En savoir plus sur la Grande cause du quinquennat

Violences sexistes et sexuelles dans les transports



Dans les transports en commun, il est possible d’intervenir pour empêcher que soit commise une violence sexuelle si vous vous sentez en sécurité.
Vous pouvez adopter plusieurs stratégies : mobilisation des autres témoins, intervention ou diversion… Votre réaction doit être proportionnelle à la menace.
Appelez le 17, en particulier lorsque la situation représente un danger grave et immédiat pour la victime.

Violences sexistes et sexuelles dans la sphère professionnelle



Sur le lieu de travail, si vous êtes témoin d’une situation de violence sexiste ou sexuelle, il faut le signaler auprès de sa hiérarchie ou auprès d’une personne référente. Des propos ou comportements à connotation sexuelle ou sexiste, portant atteinte à la dignité de la personne en raison de son caractère dégradant, font l’objet d’ infractions et sont passibles d’une peine.

Violences sexistes et sexuelles dans la sphère privée



Si vous êtes témoin de violences conjugales dans votre entourage, ou si vous avez un doute sur un cas de violence conjugale, signalez le (auprès des forces de l’ordre, du service social de votre mairie, d’associations d’aide aux victimes,..), n’hésitez pas également à proposer à la victime de l’accompagner pour porter plainte ou lui indiquer qu’il existe des professionnels et des associations qui peuvent l’aider et à qui elle peut se confier.
Appelez le 17, en particulier lorsque la situation représente un danger grave et immédiat pour la victime.

Violences sexistes et sexuelles dans le milieu scolaire



Si vous êtes témoin de violences sexistes ou sexuelles au sein d’un établissement scolaire, vous devez le signaler au personnel de l’établissement. Si la victime minimise les faits, il est important de mettre des mots sur ce qu’elle a vécu et de lui dire que ce que vous avez vu/entendu est violent.


En savoir plus : Non au harcèlement : "Le harcèlement, pour l’arrêter, il faut en parler" :

Pour en savoir plus :