Les morts violentes au sein du couple - 2016

Chaque année, la Délégation aux victimes du ministère de l’intérieur réalise une étude pour quantifier et décrire les homicides entre au sein du couple ou entre ex-compagnons perpétrés en France métropolitaine et d’Outre-Mer.


Les principaux enseignements de l’étude 2016 sont détaillés dans le document suivant :



Il en ressort notamment que :

  • En 2016, 123 femmes et 34 hommes ont été tués par leur conjoint ou ex-conjoint officiels (conjoint-e, concubin-e, pacsé-e) ou non-officiels (amant-e, petit-e-ami-e, relations épisodiques…)

  • 78% des victimes sont des femmes. Sur les 109 femmes tuées par leur conjoint officiel, au moins 30, soit 27,5%, étaient victimes de violences antérieures de la part de ce compagnon. Sur les 28 femmes ayant tué leur conjoint, au moins 17, soit 61%, étaient victimes de violences au sein du couple.

  • 25 enfants ont été victimes des violences au sein du couple : 9 ont été tués en même temps que leur mère et 16 dans le cadre de violences conjugales sans que l’autre parent ne soit tué.


    L’étude dans son intégralité est disponible en suivant le lien :
    http://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/wp-content/uploads/2017/09/Etude-nationale-sur-les-morts-violentes-au-sein-du-couple-annee-2016.pdf