Des conseils pour ma sécurité


NE RESTEZ PAS SEULE et PARLEZ-EN à une personne de confiance ou à un-e professionnel-le (médecin, assistant-e social-e, avocat-e) ou une association. Contactez le 3919 qui vous écoutera et vous conseillera.


N’hésitez pas à appeler le 17 pour prévenir la police ou la gendarmerie qui vous indiquera ce que vous devez faire. Vous ferez l’objet d’une attention particulière de la part des services de police ou des unités de gendarmerie qui ont mis en place des dispositifs d’accueil et d’aide aux victimes : intervenantes sociales, psychologues, permanence d’association d’aide aux victimes…


Vous pouvez également consulter un médecin. Il constatera les faits par un certificat et prendra les premières mesures d’urgence concernant votre santé. Il vous prescrira une contraception d’urgence en cas de besoin et, dans tous les cas, un traitement préventif du Sida, un traitement antibiotique contre d’éventuelles maladies sexuellement transmissibles et un prélèvement pour dépistage.


Dans la mesure du possible, ne vous lavez pas et conservez dans un sac en papier vêtements ou linges souillés qui pourront peut-être servir à identifier l’agresseur et constituer une preuve.