Le Secrétariat d’Etat en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes

Organisation du ministère

Le Secrétariat d’Etat en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes est rattaché au Premier ministre. Pour l’exercice de ses attributions, la secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes a autorité, par délégation du Premier ministre, sur la direction générale de la cohésion sociale (DGCS), qui anime et coordonne l’action des pouvoirs publics, notamment dans le domaine de l’égalité entre les femmes et les hommes et la promotion du droit des femmes.

Le service des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes

Le service des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes (SDFE), de la direction générale de la cohésion sociale (DGCS), placée sous l’autorité de la ministre chargée des Droits des femmes, pilote et anime l’action interministérielle relative aux droits des femmes et à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Jean-Philippe Vinquant, directeur général de la cohésion sociale, est par ailleurs délégué interministériel aux droits des femmes et à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Le service des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes propose, met en œuvre et évalue, en relation avec les ministères concernés, les mesures contribuant notamment :

  • A l’accès effectif des femmes à leurs droits et à la lutte contre les violences faites aux femmes, en lien avec la mission interministérielle de protection des femmes contre les violences et de lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF) ;
  • Au développement d’une culture de l’égalité et au respect mutuel entre les filles et les garçons dans le système scolaire et à la lutte contre les stéréotypes sexistes ;
  • A la mixité des emplois et à l’égalité professionnelle.

Un réseau déconcentré implanté sur l’ensemble du territoire et en Outre-mer permet de mener des actions au plus proche du terrain.

Au niveau régional
La directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité, placée sous l’autorité du préfet, est chargée de développer, au niveau régional, la prise en compte des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes dans l’ensemble des politiques publiques de l’Etat. Notamment concernant la prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes et de mener toutes les actions nécessaires à cette fin auprès des collectivités territoriales, des organismes socio-économiques et des associations.

Au niveau départemental
Les chargés de mission départementaux aux droits des femmes et à l’égalité, placés auprès des préfets de département ou des directeurs et directrices des DDCS (direction départementale de la cohésion sociale) ou DDCSPP (direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations), sont chargés de la mise en œuvre au niveau départemental de la politique publique des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes sur l’ensemble des champs, notamment sur celui de la prévention et de la lutte contre les violences faites aux femmes. Il leur appartient dans ce cadre, de décliner les orientations nationales de cette politique et de contribuer à faire émerger des réponses complémentaires qui seraient nécessaires au niveau local avec l’ensemble des acteurs institutionnels et associés impliqués.